🎗AurĂ©lie🎗

Tout au long de ce mois de Septembre en Or, nous vous prĂ©sentons les membres du Conseil d’Administration de l’association.

En dĂ©cembre 93 on me diagnostique une leucĂ©mie. J’aurai 16 ans le mois suivant. Est-ce possible un cancer Ă  mon Ăąge et surtout sans douleur, juste un gros ganglion dans le cou, peut-ĂȘtre ont-ils fait une erreur?
Pas le temps de trop se poser de questions, c’est parti pour des mois d’hospitalisation, qui se compliquent dĂšs les premiĂšres chimiothĂ©rapies.
Le protocole doit ĂȘtre revu et il faut alors passer Ă  l’artillerie lourde, ce sera donc une greffe de moelle osseuse en mai, grĂące au don de mon plus jeune frĂšre.
La radiothĂ©rapie corporelle totale, les traitements anti-rejet, l’isolement de la chambre stĂ©rile, tout ça fait beaucoup pour mes Ă©paules mais la famille et les amis ont toujours Ă©tĂ© lĂ  pour m’accompagner dans cette Ă©preuve et m’apporter un rayon de soleil quand les jours semblaient bien sombres.
Les complications des traitements reçus ont fait que j’ai toujours eu un suivi rĂ©gulier depuis le dĂ©but de mon cancer. Il ne se passe pas une annĂ©e sans que j’aille en consultation (diverses et variĂ©es) Ă  l’hĂŽpital. De fait je n’ai jamais eu le sentiment d’ĂȘtre « lĂąchĂ©e ».
C’est Ă  l’anniversaire de mes 20 ans de greffe que j’ai ressenti le besoin de me tourner vers mes pairs, de me rapprocher de personnes qui comprennent ce que j’ai vĂ©cu et qui partagent mes questionnements, notamment sur l’avenir.
Les Aguerris Ă©taient lĂ ! L’unitĂ© de ce groupe, la motivation de s’engager dans une cause utile aux anciens malades de cancer mais aussi aux enfants et jeunes malades qui deviendront adultes Ă  leur tour m’a plu et m’a poussĂ© Ă  m’investir dans l’association.
Le suivi à long terme est notre droit et un devoir que doivent remplir les instances de santé. Unis, nous sommes plus forts pour faire reconnaßtre cette nécessité à travers la France.
faire partie des Aguerris c’est aussi appartenir Ă  un groupe qu’on a choisi et, partager en plus des combats que l’on mĂšnent, des moments de franche convivialitĂ©.

%d blogueurs aiment cette page :